Blouse Sutton

Je participe au défi  « je couds ma garde-robe capsule 2017 » organisé par Clotilde en début d’année et je suis TRES TRES TRES en retard …

Je vous présente aujourd’hui mon projet du mois de mars

Top chaîne et trame

Pour la petite histoire  :

J’étais partie pour réaliser la blouse Hoya de Deer and Does en double gaze Nani Iro, et pendant la réalisation, je me suis rendue compte que 8 épaisseurs de double gaze au croisement des devants, ça n’allait pas être possible ! (je n’avais pas vraiment étudié la construction de ce vêtement avant de me lancer…) Très déçue, j’ai mis cet encours de côté pour réfléchir, modifier et transformer le devant, afin de ne pas perdre mon joli tissu, s’en est resté là…!

La double gaze Nani Iro me séduit toujours, mais je trouve difficilement un patron adapté à ma morphologie. Cette matière est gonflante et ne tombe pas vraiment, c’est rarement seyant sur moi.

C’est encore grâce à Clotilde, lorsqu’elle a présenté sa blouse Sutton, que j’ai découvert ce patron et qu’il m’est venue l’envie de le coudre en urgence.

Réalisée en taille 14, je n’ai fait aucune modification. Bien que le patron soit conseillé pour un tissu fluide, j’ai pris un risque, et au final, j’aime bien le rendu que donne cette blouse dans la double gaze.

Ma première question existentielle a été de décider de garder ou de ne pas garder la bande kaki qui se trouve le long des lisières, pour les placer au milieu devant. J’ai décidé que non et je ne regrette pas ! J’adore ma blouse.

Ma deuxième question existentielle : le décalage en hauteur entre le devant et le dos en bas est assez prononcé, sur une prochaine, je réduirai un peu.

J’ai choisi de poser un passepoil argenté « à ma sauce »  : j’adore le tissu contrastant d’un passepoil sur un vêtement, mais je n’apprécie pas spécialement la rigidité, ni l’épaisseur du cordonnet !

Voila comment je réalise sa pose « à ma sauce »…

On est presque tous d’accord, le passepoil se coud entre 2 épaisseurs de tissu, avec 2 passages de machine à coudre

J’ai expérimenté plusieurs façons de faire et voici la plus facile :

  1. Coudre le passepoil sur le premier tissu,
  2. Enlever à cette étape le cordonnet en tirant dessus,
  3. Coudre la deuxième épaisseur de tissu comme d’habitude en vous guidant sur la première couture. Si vous souhaitez un petit tutoriel plus explicite, dites-le moi en commentaire, je le ferai.

Founitures :

  • Patron de la blouse Sutton de chez TRUExBIAIS
  • 1,5 m de double gaze Nani Iro Poppy Trip Dei yellow acheté chez Cousette
  • 1,30 m de passepoil argenté

J’ai bien envie d’utiliser ce patron pour une robe… peut-être dans une autre vie …

A bientôt

Martine

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Super ce premier article un peu de technique, de jolies photos, pour une jolie réalisation et le découverte d’un nouveau patron tous les ingrédients qui vont bien 😊
    Florence

  • Ravie de mieux decouvrir ton univers grâce à ce nouveau blog! J’aime bcp tes réalisations et tes cours qui m’ont fait renouer avec la broderie!
    Je crois avoir déjà lu tes commentaires au sujet du passepoil et je suis très contente de retrouver ici tes explications! Longue vie à ce joli blog!

  • C’est une très belle blouse, le tissu est magnifique et j’adore le petit passepoil argenté. Je ne suis pas contre un petit (vidéo peut-être) de ta façon de le poser.
    Par contre je n’accepte pas trop avec cette mode du décalage entre le devant et l’arrière, encore plus quand ça n’est pas ait en courbe. À chaque fois je m’arrange bpour tout mettre à la même hauteur ! 🙂

  • Merci Martine pour ce partage. Je découvre cette marque et ce patron qui va me permettre de prévoir des duos Mère/Fille sympas.
    Quand à ton choix de tissu le rendu est superbe et je garde l’idée pour utiliser les doubles gazes qui ne sont pas toujours faciles à associer aux patrons existants.